Ne pas confondre labels responsables et labels « soi-disant » responsables 

Nous sommes de plus en plus nombreux à nous tourner vers les produits éco-responsables. Il est clair qu’il en va de notre avenir, celui de nos enfants et de notre planète. Choisir des tissus plus respectueux de la planète et aussi plus sains est donc devenu un objectif pour beaucoup d’entre nous. Coton bio, matières recyclées, fibres naturelles… les produits peuvent être éco-friendly de différentes manières. Pour le coton bio, par exemple, il est nécessaire de bien lire les étiquettes pour être sur qu’il s’agissent bien de labels responsables et non de labels marketing souhaitant surfer sur la vague de l’écologie. Les labels responsables suivent une réelle démarche de tracabilité des conditions de travail et des substances toxiques utilisées, de respect de l’environnement et de la santé, certifiée par des organismes de Certification Indépendants et reconnus. Voici une petite liste de labels certifiés éco-responsable applicables au textile.

Labels certifiés éco-responsables 

Label GOTS (global Organic Textile Standard) : 

GOTS est une certification indépendante et internationalement reconnue pour les matières premières. Global Organic Textile Standard (GOTS) est la référence en

logo GOTS
logo GOTS

termes de textiles biologiques.

Ce label est reconnu comme la principale norme de traitement au monde pour les textiles fabriqués à partir de fibres biologiques en interdisant les substances toxiques dans la fabrication ou impression du textile. Il définit des critères environnementaux de haut niveau tout au long de la chaîne d’approvisionnement des textiles biologiques et exige également le respect de critères sociaux. 

Une bonne nouvelle quand on sait à quel point les conditions des travailleurs textiles peuvent être rudes en dehors de nos frontières.

Ce label est en fait le plus complet de tous les écolabels textiles pour :

  • Le coton,
  • La laine,
  • La soie,
  • Le chanvre.

Le cahier des charges qu’il suit, définit les conditions de production d’un tissu bio :

  • culture sans pesticides ni insecticides, arrosage raisonné, tissage ou tricotage sans adjonction de produits chimiques (pas de chlore, pas d’agents azurants, pas de colorants comportant des métaux lourds ou des composés azoïques,…)
  • respect de conditions de travail conformes aux recommandations de l’OIT (Organisation Internationale du Travail), ce qui fait qu’une certification GOTS va souvent de pair avec un label équitable.

Détails de son cahier des charges: 

Exigences environnementales

Pour préserver la planète, beaucoup de produits chimiques doivent être exclus du processus de production par les entreprises, marques, et créateurs, et remplacés par des produits écologiques. C’est pourquoi, le label environnemental GOTS interdit :

  • Les métaux lourds dans leur ensemble
  • Les perturbateurs endocriniens
  • Les produits ignifuges bromés ou chlorés
  • Les organismes génétiquement modifiés ou OGM
  • La nanotechnologie
  • Les substances cancérigènes
  • Le PVC
  • Le nickel
  • Le chrome
  • Les méthodes d’impression utilisant des solvants aromatiques
  • Les méthodes d’impression plastisol utilisant des phtalates et PVC

Pour ce qui est des substances chimiques inévitables, l’écolabel fait des concessions sans toutefois se plier à la loi du marché. Pour ainsi dire, la certification GOTS cherchent à limiter leur usage avec des mesures comme pour :

  • L’arrosage des cultures de coton qui doit être raisonné
  • Les eaux usées qui doivent être assainies dans une station d’épuration
  • Les emballages qui doivent être recyclables
Exigences sociales

le label interdit :

  • Le travail forcé
  • Le travail des enfants
  • la discrimination

Il insiste aussi pour que les entreprises du secteur textile prennent en compte les recommandations de l’OIT (Organisation Internationale du Travail) avec notamment le droit à :

  • L’organisation et aux négociations collectives
  • Des conditions correctes de sécurité et d’hygiène
  • Un salaire décent et l’interdiction d’horaires de travail excessifs
Exigences de qualité

Le produit fini doit répondre à des exigences en termes de qualités techniques. GOTS  privilégie les valeurs de résistance :

  • Au frottement
  • A la transpiration
  • Des couleurs
  • Au lavage
  • Au rétrécissement
Contrôle des mesures

Pour faire appliquer ses mesures, le label privilégie un contrôle régulier et rigoureux des produits via un organisme indépendant tel que :

  • Certisys
  • Control Union

Ainsi, il ne laisse aucune chance aux résidus indésirables qui peuvent s’être immiscés dans la confection des textiles que ce soit :

  • Dans les matières premières
  • Les produits intermédiaires
  • Les produits textiles finis
  • Les accessoires
niveau de certification

Deux niveaux de certification sont possibles selon la composition du produit à certifier : 

  • Textiles biologiques : il impose que 95% des fibres soient issues de l’agriculture biologique (avec 5% maximum de fibres synthétiques ou artificielles).
  • Textiles à base de fibres biologiques : il impose que 70% minimum des fibres soient issues de l’agriculture biologique (avec 10% maximum de fibres synthétiques ou artificielles, ce seuil passant à 25% pour les articles chaussants ou de sport et à 30% pour les fibres recyclées, d’origine biologique ou éco-sourcées).

 Label Oeko-Tex : 

Ce label garantit l’absence de substances nocives ou allergènes dans le tissu mais ne garantit pas que la fibre utilisée est biologique.

Il existe 7 types de labellisation. Les plus courantes sont les suivantes : 

  • STANDARD 100 Oeko-Tex : 

1er niveau de certification

OEKO-TEX STANDARD 100
OEKO-TEX STANDARD 100

Ce niveau tient compte :

        • Des réglementations légales importantes telles que les

produits colorants azoïques, le formaldéhyde, le pentachlorophénol, le cadmium, le nickel, etc. interdits.

        • Nombreux produits chimiques nocifs pour la santé, même s’ils ne sont pas encore réglementés par la loi.
        • De l’ordonnance européenne relative aux produits chimiques REACh
        • De nombreuses classes de substance également relatives à l’environnement.
  • STep by Oeko-Tex :

garantit l’absence de substances dangereuse et le respect des conditions de travail.

  • MADE IN GREEN by OEKO_TEX

a le niveau d’exigences le plus élevé tant au niveau environnemental que social.

Donc attention, la certification Oëko Tex est indépendante du fait que le tissu soit bio. En effet, un tissu synthétique peut être certifié Oeko Tex (c’est le cas du PUL, polyesther enduit qui sert à réaliser les couches lavables).  Un tissu qui peut recevoir la certification simple OEKO-TEX® peut être naturel (composée de fibres naturelles comme le coton ou le lin) ou peut être synthétique. Il vaut donc mieux s’assurer que la certification soit plus complète comme le STANDARD 100 Oeko-Tex par exemple qu’une certification simple OEKO-TEX®. 

Label Max Havelaar

  • Le plus connu.
  • Max Havelaar est un label certifiant que les producteurs répondent aux critères du commerce équitable.
    • Il garantit un coton equitable : un revenu et des conditions de travail descentes pour les producteurs.
    • Il favorise généralement les petits producteurs, les femmes ou les organisations coopératives.
  • Les garanties environnementales sont cependant limitées : le label garantit l’absence de coton OGM, mais pas l’absence de pesticides.

Label ERTS

ERTS est le label proposé par ECOCERT (Organisme de contrôle & de certification au service de l’homme et de l’environnement) qui définit des critères notamment sur le plan environnemental et social tels que l’emploi de fibres naturelles ou de fibres issues de matériaux renouvelables ou recyclés, l’utilisation de procédés respectueux de l’environnement sur l’ensemble de la chaîne de production.

OCS (ORGANIC CONTENT STANDARD) 

Logo OCS
Logo OCS

 Organic Content Standard (OCS) est un label qui assure la traçabilité et l’intégrité des matières premières tout au long de la chaîne de production. Il n’est pas spécifique au domaine textile mais il s’y applique car il concerne tous les produits non-alimentaires contenant 5-100% de matière organique. Il vise à assurer la qualité et la quantité de matière organique contenue dans le produit fini ainsi que la filière de fabrication. 

ECOLABEL EUROPEEN

ECOLABEL EUROPEEN
ECOLABEL EUROPEEN

L’écolabel européen est le label écologique utilisable dans tous les pays de l’Union Européenne. Il est délivré par l’AFNOR.

Ce label concerne des produits qui ont un moindre impact sur l’environnement sur la base de critères environnementaux et de critères de performance (un produit labellisé doit être au moins aussi efficace qu’un produit classique). Un produit doit impérativement remplir tous les critères pour pouvoir obtenir le label écologique de l’UE. Ces critères écologiques tiendront compte de tous les aspects de la vie d’un produit, depuis sa production et son utilisation jusqu’à son élimination ultérieure.

FSC (Forest Stewardship Council)

FSC

La certification FSC est un outil qui vise à promouvoir à travers le monde une gestion responsable des forêts. Les produits issus des forêts certifiées FSC sont contrôlés depuis leur origine, tout au long du processus de fabrication et jusqu’à leur distribution. Le label FSC permet de garantir que les produits utilisés proviennent de ressources contrôlées et prélevées de manière responsable.

 

les organismes de certification bio et les labels bio

2 notions à ne pas confondre 

Les organismes de certification

sont les entités qui auditent et attribuent les labels. 

Les labels

sont un ensemble de critères à respecter pour prétendre à une certification. Ils définissent des cahiers des charges auxquels les prétendants à la certification doivent se conformer. 

En agriculture biologique par exemple, le label « AB » et son logo vert peuvent être attribués par un certain nombre d’organismes de certification (comme ECOCERT, AGROCERT, etc.). 

Le label fixe le cadre et les organismes de certification vérifient qu’il est bien respecté.

Organismes de Certification Indépendants 

ECOCERT

 est une entreprise indépendante qui réalise des audits et assure la certification de produits en analysant leur production et leur composition au regard de critères spécifiques définis par des labels. 

Dans le domaine textile, ECOCERT analyse les produits afin d’identifier s’ils respectent les grilles d’analyse des certifications GOTS, Organic Content Standard (OCS) et ERTS.

AFNOR

est un organisme de certification indépendant. Il évalue sous l’angle écologique les différentes étapes du cycle de vie des produits (et des services) : production et extraction des matières premières, fabrication distribution. Il n’est pas spécifique au textile mais il peut s’y appliquer.

CERTIFICATION ENVIRONNEMENTALE ISO-14000

Garantit que l’usine est respectueuse de l’environnement. Aucun engagement sur le caractère bio du tissu.

Conclusion

Si vous êtes soucieux de suivre une démarche éco-responsables, il est important donc de s’attarder quelques instants sur les étiquettes ou descriptions du produit afin d’identifier les origines de la composition et le processus de traçabilité du produit. Certaines Marques se disent Bio ou écolo ou suivant un « green label » sans être réellement approuvées par les organismes de certification indépendant reconnus : ces produits ne peuvent donc pas réellement être qualifiés de produits bio ou écologiques. La démarche de ces marques non certifiées se veut certes plus respectueuse de l’environnement, en se rapprochant de la qualité des produits eco-responsables mais ne peut pas être considérée totalement eco-responsable.

Mon meilleur conseil : Prendre le temps de déchiffrer l’étiquette des produits

Labels éco-responsables
Labels éco-responsables

 

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.