Une ile spéciale et importante

L’ile de la réunion, a une saveur particulière au sein de notre famille. 

Les origines réunionnaises de papa qui cartonne influencent évidemment considérablement notre quotidien et notre attrait pour l’île intense. Et puis il faut l’avouer, difficile de ne pas être charmé et conquis par les paysages époustouflants, le multi-culturalisme et par la rassasiante et savoureuse cuisine réunionnaise qu’offre l’ile de la Réunion. 

Des origines paternelles délicieusement épicées

Origines paternelles dites tropicales :

Beau papa est né et a grandi à Madagascar dans la région de Diego Suarez, tout comme la plupart de ses frères et soeurs . Le reste de sa margouillatfamille, notamment ses parents et les générations précédentes sont quant à eux nés et ont grandi à la Réunion. Une partie de la famille est restée à la Réunion tandis que l’autre moitié fit ses bagages et s’installa à Diego Suarez  pour le travail.

Ce n’est quand 1975 que beau papa et sa famille rejoignirent alors la  métropole française après que  Madagascar est obtenu son indépendance. 

 

Papa qui cartonne, lui, est né en métropole quelques années plus tard. Toute son enfance et son adolescence ont été bercé et rythmé au son du sega et du maloya. Bien qu’étant en métropole, sa famille n’a absolument pas oublié ses origines : le proverbe « loin des yeux, loin du coeur » ne s’applique absolument pas dans ce cas précis.

Bien au contraire, Papa qui cartonne a totalement été baigné dans cette culture réunionnaise depuis sa plus tendre enfance. 

La cuisine réunionnaise, la base de notre quotidien :

Le rougail saucisse, un incontournable 

C’est simple, le plat préféré de tous les membres de la famille (en passant par les cousins, neveux….) c’est le fameux rougail saucisses. 

rougail-saucisses
Rougail Saucisses

Un incontournable de la cuisine créole de la Réunion. Accompagnés de riz, de grains, de lentilles, de rougails tomates et concombres, c’est juste à tomber par terre. 

 

L’épidémie « rougail saucisses » se propage instantanément à chaque fois que des amis viennent manger à la maison.

Ils deviennent quasiment tous adeptes du rougail saucisses (enfin plus particulièrement du notre. Il faut l’avouer sans prétention, il est tout simplement excellent. Bon ok, c’est vrai, on trouve toujours son rougail meilleur que celui du voisin :-)). On ne peut pas se mentir, chacun à son petit secret de famille qui se transmet de génération en génération mais de façon « secrete » pour que ça reste unique, chacun à son petit « plus » qu’il rajoute aux recettes pour qu’elles soient encore plus authentiques et savoureuses.

Salé comme sucré, gastronomie créole à toutes heures

La cuisine créole réunionnaise est vraiment varié : les amateurs de porc mais aussi ceux de poisson, de poulet, d’oeuf…trouvent facilement leur bonheur à travers les différents caris ou autres plats créoles. Les accompagnements et encas sont tous aussi succulents : achards de légumes, rougails (mangue, citron…), samoussas, bonbons piments, bouchons ( ça je pourrais en manger des tonnes)  il y en a pour tous les goûts. 

 

Les amateurs de sucrés ne sont absolument pas en reste : beignets bananes, gâteau patate…au choix, laissez vous tenter.

Le beignet banane est l’encas favori de Papa qui cartonne. C’est gras, certes, mais tellement bon. Ou alors vous pouvez opter pour un choix plus léger et

ile de la reunion-exotisme
richesses culinaires de l’île de la Réunion

plus vitaminé : les fruits exotiques.

L’ile de la Réunion regorge de fruits plus délicieux les un que les autres : litchis, ananas Victoria, fruit de la passion, mangue, papaye… c’est juste le paradis des fruits.

Le mythique rhum charrette

Dans notre bar maison, inutile de vous le dire mais impossible de trouver du rhum antillais  : uniquement rhum ambré, rhum charrette ou rhum arrangé de la Réunion sont disponibles.

Pas de cognac, de manzana, de limoncello ou de jet 27 non plus en digestif, c’est le rhum arrangé qui rafle la mise chez nous.

 

Bref, l’île de la Réunion pourrait s’apparenter à une multitude de saveurs et senteurs épicées qui attisent les papilles et nous évadent en rien de temps.

Une île à couper le souffle

La première fois que j’ai mis les pieds à la Réunion, cette île m’a littéralement coupé le souffle. 

 

plages-instant père/fils-ile de la reunion
Lagon de l’Ermitage

Elle nous offre des panoramas spectaculaires grâce à ses nombreuses cascades, ses splendides remparts et cirques inscrits au Patrimoine mondial par l’UNESCO notamment. Je reste ébahie par la diversité de paysages et la biodiversité de cette île. Ce n’est pas pour rien qu’on l’appelle île intense.

 

En peu de temps on passe des paysages sauvages, tropicaux et montagneux aux plages de sable blanc ou noir sans compter le détour obligé par un paysage totalement lunaire aux abords du piton de la fournaise. C’est juste époustouflant.

 

Il faut par contre prévoir de s’habiller en conséquence : les conditions climatiques et températures peuvent en effet considérablement varier entre le littoral et les hauts.

 

 

cascade langevin-saint joseph-île de la reunion
Cascade Langevin-saint joseph, île de la Réunion

 

 

 

grande anse-saint joseph-reunion
Plage Grande Anse-saint joseph, île de la Réunion

 

 

plage boucan canot-ile de la reunion
Plage Boucan Canot-île de la Réunion

 

 

mafate-ile de la reunion
Cirque de Mafate, île de la Reunion

 

 

piton de la fournaise-île de la reunion
Piton de la Fournaise-île de la reunion

 

 

plainedessables-iledelareunion-unemamanquicartonne
Plaine des Sables- île de la Réunion

 

Un art de vivre unique

L’ile de la Réunion a une richesse culturelle exemplaire et unique. La population est totalement métissée et composée de population originaires des 4 coins du monde : différentes ethnies (cafres, chinois,malbars, zarabes, zoreils…) se mélangent et ont appris à cohabiter et à vivre ensemble. Je suis totalement admirative de ce mélange et de cet art de vivre ensemble  (et pourtant je ne devrais pas m’ébahir devant, ça devrait être quelque chose d’inné pour chacun et de normal mais malheureusement, beaucoup on encore à apprendre et à prendre comme modèle ce métissage ethnique et culturel).

Pour résumer

Une partie de la culture réunionnaise est ancrée dans notre famille.

On la doit à Papa qui cartonne qui a grandi avec.

Je l’ai également adopté. Elle fait donc désormais partie intégrante de notre famille.

 

Je suis fan de l’île de la Réunion. Je m’y sens bien.

Avec toute la tribu, nous nous y sentons tellement bien que nous y séjournons généralement au moins 1 fois par an pour les vacances. Je ne m’en lasse vraiment pas. À chaque fois, c’est la même histoire, je reste émerveillée devant autant de beauté, de richesses culturelles et de richesses naturelles. 

 

Si l’occasion s’y présente, n’hésitez pas! Foncez découvrir et profiter de cette merveilleuse île qui saura vous surprendre.

ile de la reunion-ile de coeur2

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.